La pose de dallages en pierre reconstituée

Poser des dallages en pierre reconstituée

Pour les dallages Azimo, Exago, Calcara, Ardélia, Traverta, Madria, Cluny, Cernay, Saona.

Préparation

Réalisez un plan de pose avant de commencer les travaux, délimitez vos espaces, et prévoyez de pouvoir répartir les palettes de produits sur le chantier.

Calepinage

  • Pour les dallages monoformats : posez les dalles en joint aligné ou en joint croisé.
  • Pour les dallages multiformats : les palettes contiennent un ou plusieurs modules permettant de faire un calepinage « en opus romain ». Dans tous les cas, respectez un joint de 5 mm minimum entre les dalles.

Les calepinages (plans de pose) sont disponibles sur www.marlux-france.com rubrique : Conseils de Pose.

Pour la pose sur dalle en béton, prévoyez un temps de séchage avant la pose des dalles en pierre reconstituée : 30 jours minimum en pose collée sur dalle en béton sur terre plein.

1/ Réalisation du fond de forme

La pente du décaissement et des couches doit être au moins égale à 2% (2cm pour 1 mètre) et sera identique à celle du sol fini.
En cas de sol humide, prévoir des drains d’évacuation de l’eau.

  • Décapez le support de la terre végétale dans tous les cas. Pratiquez un décaissement sur environ 25 cm.
  • En cas de sol très argileux, il est recommandé d’interposer un géotextile entre le sol et la grave.
  • Répartissez une grave 0/31,5 compactez-la à l’aide d’une plaque vibrante pour obtenir une couche stabilisée de 15 cm.

2/ Pose

Pose sur assise rigide : impérative pour dallage inférieur à 30 mm d’épaisseur à partir du fond de forme

  • Coulez une dalle de 10 cm minimum de béton dosé à 350kg/m³ de ciment CEMI de préférence. Pour une plage de piscine, intégrer un treillis soudé à cette dalle. Si la dalle est de grande dimension (> 6 m), prévoir des joints de dilatation. Veillez à avoir une surface sans aspérité, de manière à disposer d’une surface plane pour la formule avec encollage des dalles.

Pose collée (avec double encollage)

  • Retirez les protections en plastique présentes au dos des dalles.
  • Utilisez un mortier-colle de classe C2 minimum.
  • Brossez puis humidifiez légèrement le dessous du dallage pour s’assurer de l’accroche de la colle sur la dalle.
  • Pour la mise en oeuvre du mortier-colle, se référer à la notice du produit.
  • Compactez et égalisez les dalles à l’aide d’un chevron et d’un maillet

Pose sur assise souple : dallage à partir de 30 mm d’épaisseur à partir du fond de forme

  • Répartissez une couche de fondation de 10 à 15 cm de sable ou gravier compacté à la plaque vibrante, puis répartissez la couche de lit de pose de 2 à 4 cm de sable de classe granulaire 0/4 ou 0/6,3. (1). Lorsque la fondation est en gravier et le lit de pose en sable, il est obligatoire d’intercaler un géotextile entre les 2 couches pour éviter la migration des éléments fins du lit de pose dans la fondation.
  • Pour réduire le foisonnement, égalisez au fur et à mesure à l’aide d’une règle posée sur des cales de niveau.
  • Posez les dalles, compactez et égalisez à l’aide d’un chevron et un maillet (de préférence blanc).

(1) Utilisez un sable grossier « mitraille » ou « grain de riz » (granulométrie 2/4 ou 4/6) pour mieux drainer. Dans ce cas il faut impérativement prévoir un jointoiement en sable stabilisé (sinon le sable de jointoiement migrera dans le lit de pose).

3/ Jointoiement

Le jointoiement intervient au plus tôt 24 heures après la pose des dalles. Ce travail ne peut se faire que par prévision de temps sec.

Sur assise rigide, utilisez le mortier de jointoiement MJ, afin d’harmoniser au mieux la couleur du joint avec les nuances de votre dallage.

Sur assise souple utilisez soit un sable de granularité 0/2 ou 0/4 (sauf cas de forte pente, utilisez un sable stabilisé) en effectuant un garnissage à refus par balayage successifs.

Si le produit a des bords irréguliers, la hauteur de remplissage des joints de mortier peut-être légèrement inférieure à celle des dalles, ce qui fera ressortir l’aspect irrégulier des bords.