Poser des pavés : conseils

Conseils pour poser des pavés

ATTENTION LES PAVÉS NE DOIVENT  PAS ÊTRE POSÉS BORD À BORD : Voir paragraphe 2.1.4.

1/ Le fond de forme (sous-fondation)

Il dépend de la nature du sol et des charges à supporter. Il est composé d’une quinzaine de cm de grave concassée 0/31,5 millimètres compactée et toujours perméable pour constituer une assise drainante et éviter l’accumulation d’eau qui pourrait endommager la structure de la fondation.

La pente du décaissement et des couches doit être au moins égale à 1,5 à 2 cm au mètre et sera identique à celle du sol fini. Prévoir des drains d’évacuation de l’eau en périphérie du fond de forme. En cas de sol très argileux, il est recommandé d’interposer un géotextile entre le sol et la grave.

2/ Pose

2.1 Pose sur STABILISE (sable lavé - ciment)

2.1.1 Assise et sous-fondation

Pour éviter les affaissements, il importe que vous partiez :

  • D’une assise stable : creusez profondément jusqu’au niveau d’une assise stable (minimum 25 cm). Installez la sous-fondation. La couche doit être compactée tous les 20 cm max., pour éviter la formation de ponts pouvant s’affaisser à tout moment.
  • D’une assise égalisée : toutes les couches suivantes peuvent ainsi être appliquées avec une épaisseur identique, de sorte que le compactage de ces couches soit également constant sur toute la surface.
  • D’une assise drainante : afin d’éviter l’accumulation d’eau qui pourrait endommager la structure de la fondation, ce qui impliquerait un risque de dégât du gel.

2.1.2 Blocages de rive

Ils sont placés avant de confectionner la fondation. Ceux-ci empêchent le glissement latéral des pavés et la compression de la fondation ainsi que de la couche de pose.

2.1.3 Fondation

La fondation doit être drainante, pour éviter l’accumulation d’eau, ce qui ferait perdre sa structure à la couche de pose, avec un affaissement comme résultat. Préparez un mélange de stabilisé de sable de rivière lavé pur (0/2 - 0/5 mm) en ajoutant par m³ max. 100 kg de ciment (1 part de ciment pour 15 parts de sable). Répandez le mélange le plus uniformément possible sur toute la surface pour faciliter l’arasage. La fondation a une épaisseur de ± 10 cm. Prévoyez une surépaisseur de 15 % et compactez. La partie supérieure de la fondation détermine la forme de la surface finie. Elle doit toujours être posée avec une pente d’1 à 2 cm par mètre vers le jardin. N’oubliez pas que la terrasse devra se situer quelques centimètres plus haut que les parterres du jardin, pour éviter que l’eau souillée ne s’écoule vers les dalles.

2.1.4 Lit de pose et pose

Le lit de pose sert à éliminer les petites différences d’épaisseur entre les pavés. Lorsque la fondation est achevée, une couche de pose (lit) de la même composition que la fondation mais non damée, est posée et arasée à une épaisseur uniforme de ± 3 à 5 cm. Son surfaçage sera obtenu en tirant une règle (alu ou bois rectiligne) sur deux guides de niveau. Son compactage s’effectue en plaçant les dalles ou les pavés et en les martelant avec un maillet de caoutchouc adapté (blanc pour les couleurs claires et noir pour les foncées). Il est très important de traiter le stabilisé dans les 3 heures, avant que la couche de pose ne soit durcie, ce qui ne permettrait plus le compactage (damage).

Pose des pavés :

  • Alignez parfaitement la première rangée (de référence) avec un cordeau ou une règle alu.
  • Pour éviter que l’eau stagne sur la terrasse, prévoyez une pente de 1,5 à 2 cm/m et faites en sorte que les pavés dépassent de quelques cm le niveau des parterres du jardin.
  • Les pavés qui disposent de distanceurs (petits bourrelets en béton) seront calés les uns contre les autres. Ceux qui ne disposent pas de distanceurs seront posés avec un joint de 2 mm. Pour les pavés sans distanceurs soumis à la circulation (exemple descente de garage), il est indispensable de créer un joint minimum de 4 mm.
  • Réalisez les blocages de rives (bordurette ou blocage béton). Pour obtenir de belles nuances et éviter les différences de couleur, nous vous recommandons de mélanger les paves d’au moins trois lots et de les prélever toujours verticalement dans l’emballage.
  • La pose de pavés en chaînette (rang de pavés inséré dans une surface d’enrobé ou d’asphalte) est une mise en oeuvre particulière présentant des risques importants de désordres liés au mode d’installation et de drainage. Marlux ne donne aucune garantie sur le pavé mis en oeuvre avec ce type de pose qui se fera sous l’entière responsabilité du poseur.

2.2 Pose sur sable

La méthode de travail sous 2.1 reste d’application, à la seule différence près que le mélange de sable-ciment est remplacé par un sable de rivière pur lave (0/2 - 0/5 mm). Dans le cas d’une fondation de sable sur une sous-fondation en gravillons concassés, nous recommandons de mettre en place entre ces deux couches une toile perméable (géotextile), pour éviter que le sable ne s’écoule dans la sous-fondation.

Si vous choisissez de réaliser la sous-fondation en sable également, il importe de compacter la couche tous les 20 cm max. avant de poser les couches suivantes, ceci afin d’éviter la formation de ponts qui entraîneraient des affaissements au fil du temps. Le lit de pose de 3 à 5 cm sera compacté par martèlement des pavés avec un maillet en caoutchouc adapté.

2.3 Pose sur gravillons

La méthode de travail sous 2.1 reste d’application. La sous-fondation et la fondation sont composées d’une grave concassée 0/31,5. Compactez la couche tous les 20 cm max. afin d’éviter la formation de ponts qui entraîneraient des affaissements au fil du temps. Le lit de pose est composé de gravillons (1/3 - 2/5 mm) tiré par-dessus la grave, et arasé à 3-5 cm, sans être compacté au préalable. Le compactage s’effectue par martèlement des pavés avec un maillet en caoutchouc adapté.

3/ Jointoiement et compactage

Recouvrez et brossez les pavés avec du sable fin ou du sable stabilisé. Nettoyez bien la plaque vibrante et le pavement avant de commencer à damer, vous pouvez également pour le stabilisé utiliser un souffleur qui chasse les résidus de sable-ciment les empêchant de s’incruster dans la structure de surface du pavé (ce qui peut provoquer de vilaines taches). Le damage doit s’effectuer avant le durcissement de la fondation. Le damage des produits de pavement sur une fondation durcie peut endommager le pavement. Il est donc préférable de damer dès qu’une partie est posée. L’humidité peut entraîner un dépôt de ciment sur la surface. Vous pouvez l’éliminer en utilisant de l’eau claire immédiatement après le damage. Commencez à damer sur le bord et déplacez-vous lentement vers le centre. De cette façon, vous ne risquez pas d’abîmer les blocages de rives. Vous pouvez également utiliser du sable polymère (se référer à la fiche technique du produit).